Nous recueillons des reptiles et amphibiens abandonnés ou saisis

Pourquoi ?

  • Nombreux sont les reptiles et amphibiens abandonnés par leur propriétaire ou saisis par les autorités. Ceux-ci peuvent trouver refuge à Pairi Daiza, où nous sommes en mesure de répondre à leurs besoins très spécifiques (température, alimentation, soins, etc.) et veillons ainsi à leur bien-être.
  • En accueillant ces animaux à Pairi Daiza, nous contribuons à limiter les abandons dans la nature et ainsi l’apparition d’espèces invasives, terriblement néfastes pour la faune et la flore locales.
  • Afin de prévenir de tels abandons, nous sensibilisons les potentiels acquéreurs aux difficultés et contraintes de maintenir des reptiles à domicile dans des conditions adéquates. Nous espérons ainsi éviter des acquisitions qui n’auraient pas été mûrement réfléchies, l’idéal pour ces animaux étant toutefois de rester dans leur habitat naturel.

Comment ?

  • Chaque année, plusieurs centaines de reptiles et amphibiens sont accueillis au sein du refuge, qui se trouve dans le Mersus Emergo, la réplique d’un ancien baleinier, à Pairi Daiza. Ce refuge est agréé par le SPW Bien-être animal. -A leur arrivée, les animaux recueillis sont isolés durant 40 jours. Cette mesure de quarantaine permet d’éviter la transmission éventuelle de maladies contagieuses.
  • Parmi les animaux recueillis, nombreux sont ceux dont l’état de santé est précaire. Nous leur prodiguons les soins adaptés et les acclimatons à leurs nouvelles conditions de vie.
  • Au-delà du refuge, le Mersus Emergo est également un lieu de sensibilisation du public à la problématique des NACs (nouveaux animaux de compagnie). Grâce à des panneaux et animations pédagogiques, vous pourrez faire plus ample connaissance avec de nombreuses espèces de reptiles et amphibiens et découvrir leurs besoins extrêmement spécifiques. Les histoires de nombreux animaux arrivés au refuge sont également relatées. De quoi aider les futurs acquéreurs à se poser les bonnes questions… et espérer réduire le nombre d’abandons à l’avenir !
  • Plusieurs fois par an, des policiers viennent à la rencontre des animaux du refuge pour se former à leur manipulation. Ils pourront ainsi poser les bons gestes et intervenir en toute sécurité, tant pour l’homme que pour l’animal, lors de saisies par exemple.
  • Dans de nombreux cas, il n’est pas envisageable de réintroduire les animaux saisis ou abandonnés dans leur environnement naturel. En effet, ceux-ci sont potentiellement devenus porteurs de maladies qui causeraient des ravages parmi les populations naturelles.
  • Les animaux recueillis dont l’espèce est menacée peuvent, après leur période de quarantaine et un examen attentif de leur état de santé, intégrer un programme de reproduction et contribuer ainsi à la conservation de l’espèce.

Le refuge, de 1991 à aujourd’hui

L’association, répondant initialement au nom de « Carapace », voit le jour en septembre 1991 grâce à des jeunes passionnés, voulant sensibiliser à la problématique des reptiles, en général, et plus particulièrement des tortues dont les premières sont récupérées deux ans plus tard.

En 1995 l’association possède son premier siège d’accueil situé à Gembloux et se constitue en ASBL en 1997. Un an plus tard, l’ASBL Carapace est reconnue comme refuge par le ministère de l’agriculture et devient ainsi le principal centre d’accueil pour les animaux saisis par la douane, la police ou les inspections vétérinaires.

Depuis 2003, le centre est établi à Pairi Daiza et s’ouvre au public grâce à l’appui de ce dernier.

Comment nous confier des animaux ?

Le refuge accueille exclusivement des reptiles et des amphibiens. Avant de nous confier un animal, veuillez impérativement prendre contact avec nous par email.

Nous prendrons connaissance de votre demande et vous enverrons ensuite un mail reprenant les modalités pratiques pour l’accueil des animaux.

Prendre contact avec l'asbl CARAPACE