Comprendre le projet en un coup d'oeil.

Comment allons-nous aider les orangs-outans de Bornéo à retrouver leur précieuse forêt? Nous avons créé une fiche didactique qui résume tout le projet en un coup d'oeil. Découvrez la en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Découvrir la fiche didactique

Journée mondiale des orangs-outans

Ce mercredi 19 août est la Journée mondiale des orangs-outans. L’occasion, plus encore que les autres jours de l’année, de s’intéresser à ces animaux aussi exceptionnels que menacés dans leurs territoires naturels.

A l’occasion de cette journée mondiale, Pairi Daiza et la Pairi Daiza Foundation vous invitent à venir rencontrer les cinq orangs-outans accueillis dans le Jardin des Mondes et de découvrir également la vie de leurs congénères sauvages.

En savoir plus
Orang-outan de Sumatra - Pairi Daiza

L'homme de la forêt... en mal de sa forêt !

« Orang-outan » signifie « homme de la forêt » en malais. Et pour cause ! De jour comme de nuit, ces primates passent l’essentiel de leur temps dans les arbres. C’est aussi parmi les branches qu’ils trouvent leur principale source de nourriture, les fruits. L’orang-outang de Bornéo est une des trois espèces d’orangs-outans, dont les forêts de l’île de Bornéo sont le seul habitat au monde. Leur population a diminué de plus de 60% en 60 ans ! En danger critique d’extinction, ils ne sont aujourd’hui plus que 57.000*.

Orang-outan de Sumatra - Pairi Daiza

Pourquoi ont-ils besoin de notre aide ?

Déforestation et braconnage sont les principales menaces qui pèsent sur les orangs-outans. Dans le sud de l’île de Bornéo, leur forêt a subi un réel désastre à la fin des années 1990, répondant au nom de « Mega Rice Project ». L’objectif ? Remplacer la forêt par des cultures de riz pour atteindre l’auto-suffisance alimentaire. Résultat ? Un million d’hectares de forêt (1/3 de la superficie de la Belgique !) partis en fumée, 4.000 km de canaux de drainage installés pour assécher les sols marécageux… et pas le moindre grain de riz ! Le sol de la forêt était en effet bien trop inadapté à cette culture. Si le projet a été abandonné rapidement, la forêt en porte toujours les stigmates : impossible pour la végétation indigène de faire son retour sur ces terres asséchées.

Orang-outan de Sumatra - Pairi Daiza

Que fait la Pairi Daiza Foundation ?

Notre objectif : restaurer l’humidité naturelle des sols (des tourbières marécageuses à l’origine) et replanter la forêt dans cette région dégradée. Comment ?

  • Replanter 11.000 arbres : semis, croissance en pépinière, préparation du sol et plantation en forêt : voilà le programme qui sera mené avec des semences d’espèces d’arbres locales, résistantes et appréciées des orangs-outans.
  • Construire 5 barrages : en bloquant les canaux de drainage artificiels, ils offriront à l’eau la possibilité de revenir nourrir naturellement les terres.

Notre partenaire à Bornéo

C’est la Borneo Orangutan Survival Foundation qui conduira ce projet sur place. Engagée dans la protection des orangs-outans de Bornéo depuis près de 30 ans, cette fondation poursuit quatre missions principales :

  • Conserver et réhabiliter leur habitat
  • Recueillir des orangs-outans en danger au sein d’un sanctuaire
  • Réintroduire des orangs-outans dans leur habitat naturel
  • Sensibiliser et impliquer les communautés locales
Visiter le site de la BOSF
Orang-outan de Sumatra - Pairi Daiza

Un geste pour l’orang-outan, un impact sur tout un écosystème

Restaurer l’habitat de l’orang-outang de Bornéo est bien sûr crucial pour cette espèce… mais pas seulement ! La forêt marécageuse de tourbe est un écosystème précieux :

  • Plus de 200 espèces d’arbres, 170 espèces d’oiseaux, 60 espèces de papillons*… cet environnement héberge une incroyable biodiversité !
  • Les communautés locales dépendent étroitement de la forêt qui leur fournit du bois, de l’eau, des fruits, des plantes médicinales ou encore des résines pour leur propre consommation et le commerce.
  • Ce type de forêt peut stocker jusqu’à 30 fois plus de carbone qu’une forêt tropicale.
  • L’humidité des sols est un véritable « tampon » pour éviter les inondations en saison des pluies et les sécheresses durant la saison sèche : un allié dont on ne peut se passer au vu du réchauffement climatique qui rend plus fréquentes les conditions météorologiques extrêmes !

Votre soutien fait la différence

La Pairi Daiza Foundation consacre à ce projet un budget de 23.751 €. C’est grâce à votre soutien que nous pouvons concrétiser cette action.

  • 1.400 € permettront de construire 1 barrage
  • 1,25 € permettra de planter 1 arbre

13% du budget total du projet sont consacrés à des frais de management pour les administrations locales.

Vous souhaitez contribuer à ce projet ? Vous pouvez nous aider en faisant un don sur le compte BE54 0689 0201 0097 avec la communication « Campagne orang-outan » !