La maison de l'artisan

La maison de l'Artisan à Pairi Daiza
Architecture

Une maison thaï toute en bois

Près du mur d’enceinte de l’Abbaye, hébergeant un véritable sanctuaire dédié à l’éléphant, une véritable maison thaï, toute en bois, à l’élégante toiture en étage et dont les colonnes sur lesquelles elle repose sont rescapées d’un ancien bâtiment détruit par un incendie. On y admire de nombreuses sculptures sur divers supports en bois, surtout inspirées par l’éléphant, animal sacré en Asie. Il règne dans ce lieu, à l’écart de la foule, une atmosphère paisible propice à un peu de méditation. Il est bon d’admirer sans hâte la Maison de l’Artisan, dans les détails de sa décoration et, avec un peu d’imagination ou de rêve, on ne devrait pas s’étonner de voir apparaître la robe couleur safran d’un moine bouddhiste.

Les Orangs-outans de la Maison l'Artisan de Pairi Daiza
Animaux

Sinta, Gempa et le petit Sungai

Avant de quitter le Royaume de Ganesha, le visiteur ne manquera pas de pénétrer dans un nouvel enclos, sous forme d’une grande annexe à la maison de l'Artisan, du même style architectural naturellement.

C’est là que réside, depuis 2016, un couple reproducteur d’orangs-outans de l’espèce originaire du nord de la grande île indonésienne de Sumatra. Sinta, une femelle et Gempa, un mâle, sélectionnés par des coordinateurs de l’EAZA (European Association of Zoos and Aquaria) pour participer au programme de reproduction (EEP) de cette espèce. Sinta et Gempa vivent dans un enclos aménagé sur plus de 1100m2 (dont 950m2 sur une île de verdure). Depuis le 30 octobre 2018, Sinta et Gempa sont les parents d'un mâle appelé Sungai.

Parrainez les orangs-outans

Les montants des parrainages sont entièrement destinés à la Pairi Daiza Foundation pour des projets de conservation et de protection des espèces menacées et pour l’amélioration de leurs conditions de vie à Pairi Daiza.

Je parraine les orangs-outans