Un bébé éléphant né à Pairi Daiza

Pairi Daiza est très heureux de vous annoncer une naissance exceptionnelle : Farina, éléphante d’Asie, a mis au monde un beau bébé.

La naissance s’est produite avec douze jours d’avance sur la date estimée (qui était le 31 mai). La mise bas a été très rapide (45 minutes), puisque la première contraction a été observée à 2h38. « Le bébé s’est relevé au bout de 7 minutes », a observé le Dr. Vétérinaire Tim Bouts, "la mise bas s'est parfaitement déroulée". Le bébé pèse à vue d’oeil - il n’a pas encore été pesé car il reste près de sa maman - entre 90 et 100 kg. Pour la même raison (grande proximité entre la maman et le bébé), le sexe de l'éléphanteau n'a pas encore été déterminé. Il est encore trop tôt pour oser un pronostic positif mais les premières observations font état d’un bébé qui semble en bonne santé, d’une maman très attentive à son petit et d’un groupe très soudé autour du bébé. Naturellement, il faut rester prudent, une naissance est toujours un moment délicat et un bébé reste fondamentalement fragile dans les jours suivants la naissance. Nous croisons les doigts…

Le bébé est né au milieu du troupeau. Ce troupeau se compose de Khaing Hnin Hnin (grand-mère du bébé, 32 ans), de Farina (maman du bébé, 11 ans), de Soraya (sœur de Farina, 4 ans, ), Malay (sœur de Farina, 2 ans) et Amithi (première fille de Farina, 2 ans). Ces cinq éléphantes étaient arrivées du zoo de Hanovre à l’automne dernier. Le père du bébé (Nikolai) se trouve toujours à Hanovre. Pairi Daiza héberge donc à ce jour quatre éléphanteaux, ce qui promet de nombreuses facéties en famille !

Il s’agit de la première naissance d’un éléphanteau à Pairi Daiza. Après la perte de l’éléphante Ani en 2013 qui avait profondément affecté toute l’équipe de Pairi Daiza, cette naissance est vécue avec une immense joie. L’éléphant d’Asie est une espèce menacée de disparition et chaque naissance est un miracle. Il resterait moins de 40.000 éléphants d’Asie encore en vie sur notre planète. Pairi Daiza participe activement au programme européen de sauvegarde et protection des éléphants d’Asie. Pairi Daiza finance en outre la recherche contre le virus de l’herpès particulièrement meurtrier pour les éléphanteaux. Ce financement sera à l’avenir soutenu par la future Pairi Daiza Foundation.

Cette naissance porte à onze le nombre d’éléphants d’Asie hébergés à Pairi Daiza. Le parc ouvrira d’ailleurs dans les semaines qui viennent un tout nouveau territoire baptisé « La réserve des Eléphants » qui aura une superficie de 3,2 hectares et se trouvera adossé extra-muros à Pairi Daiza. Il s’agira d’un des trois plus grands territoires pour éléphants d’Europe. Deux éléphantes d’Afrique vivent aussi à Pairi Daiza.

Eric Domb, président fondateur de Pairi Daiza, était présent quelques instants après la mise bas : « c’est un moment historique pour notre parc, une naissance exceptionnelle. C’est un moment très très beau que je ressens avec une intensité aussi forte que l’arrivée des pandas dans notre jardin. En ce jour très particulier, nous avons bien sûr une pensée émue pour un autre petit éléphanteau qui se bat pour sa vie à Planckendael. Nous souhaitons beaucoup de force à baby Q et beaucoup de chance à nos collègues qui font tout ce qui est en leur pouvoir pour le sauver. Nous sommes de tout coeur avec eux".

Autres actualités