L'île de Madidi et les singes saïmiri

La Lagune

L'île de Madidi et les singes saïmiri

Activité précédente Activité suivante

Dans le monde de la Lagune, Madidi (*) est une île de 1.000 m2 hébergeant sans clôture, en parfaite liberté, des sapajous, aussi appelés singes-écureuils ou encore saïmiris. Comme ils craignent l’eau, il suffit de peu de chose pour les maintenir sur l’île. Celle-ci est richement plantée, de façon à attirer de nombreux insectes, et couverte de bambous: les pousses de ce végétal sont particulièrement appréciées par ses petits habitants. 

(*) Le nom de Madidi a été choisi en référence au nom d’un parc national bolivien d’1.895.750 hectares qui abrite de nombreuses espèces. Le Madidi bolivien a été implanté en 1995 dans une superbe région qui, en principe aurait dû être noyée par la construction d’un barrage hydroélectrique!

Les sapajous, petite taille et grand cerveau…

Trente centimètres de haut, et quarante centimètres de queue: le "Saïmiri sciureus" est svelte, rapide, couvert d’un pelage court et possède le plus grand cerveau de tous les singes, par rapport à la taille de son corps. Même s’ils sont bruyants et s’ils se déplacent par sauts ou à quatre pattes, leur queue faisant levier, les saïmiris sont capables de se déplacer sans bruit - à moins d’être trahis par la chute ou le bruissement du feuillage.  Ils vivent en bandes de vingt à trois cents individus dirigés par les femelles, dans les forêts humides d’Amérique latine, et se nourrissent de baies, noix, fleurs, bourgeons, graines, feuilles et gommes, sans compter vingt pour cent d’insectes, limaces, grenouilles, lézards et petits oiseaux.

Les petits vivent accrochés sur le dos de leur mère jusqu’à l’âge de deux mois où ils peuvent être confiés à d’autres femelles qui s’occupent d’eux pendant que leur mère vaque à d’autres occupations.  L’espérance de vie d’un sapajou est de quinze ans en milieu sauvage - quand il n’est pas victime d’un rapace ou d’un serpent - et de vingt ans en captivité.  

De grâce, respectez les panneaux "Les nourrir = Les tuer" Nos petits saïmiris ne méritent pas de mourir aussi stupidement.

L'île de Madidi et les singes saïmiri en photos

Les activités de ce monde

Votre abonnement
pour le prix de
2 entrées !

Les oiseaux et platanes

Les oiseaux et platanes

Quand le plaisir de l’eau rejoint celui de l’air. Plus d'info

Madidi et Saïmiri

Madidi et Saïmiri

L’île des sapajous ou singes-écureuils Plus d'info

Les fougères arborescentes

Les fougères arborescentes

Au total, Mura Mura Territory à Pairi Daiza compte environ 700 fougères arborescentes, une des plus belles collections d’Europe. Plus d'info

Grand kangourou roux

Grand kangourou roux

Un boxeur qui sait nager Plus d'info

Les oiseaux de Mura Mura

Les oiseaux de Mura Mura

La grande volière à ciel ouvert de Mura Mura reconstitue le plus fidèlement possible l’habitat naturel des perruches ondulées, qui vivent en grands groupes (parfois 3.000 à 4.000 oiseaux) dans les zones arides et semi-arides d’Australie. Plus d'info

Bush australien

Bush australien

Dès l'abord, le bourdonnement grave du "didgeridoo" vous accompagne et vous transporte littéralement dans l'Outback australien. Plus d'info

Les autres animaux

Les autres animaux

Le casoar et le Wallaby Plus d'info

L'île aux gibbons

L'île aux gibbons

Le royaume des gibbons, à bâbord du Mersus Emergo. Plus d'info

Mersus Emergo

Mersus Emergo

A bord du Mersus Emergo, pour découvrir le miracle de la biodiversité Plus d'info

La Terrasse

La Terrasse

Une restauration rapide vous offrant une vue imprenable sur la lagune. Plus d'info

Les koalas

Les koalas

Carina, Coco et Zelda résident dans le monde australien du Jardin, dans un environnement de plus de 500m2 (dont plus de 350m2 en extérieur), complètement en bois et entouré de ficus et d’eucalyptus de premier choix. Plus d'info

Les diables de Tasmanie

Les diables de Tasmanie

Pairi Daiza a le plaisir d’annoncer l’arrivée en Belgique des tout premiers Diables de Tasmanie. Notre pays est, avec le Danemark, l’unique pays européen à pouvoir accueillir ces fascinants petits animaux. Plus d'info

Les Varans de Komodo

Les Varans de Komodo

A l’est de l’immense archipel indonésien, il y a un chapelet d’îles surnommé les petites îles de La Sonde dont les noms font rêver : Bali, Lombok, Sumbawa… Et là, coincés entre Sumbawa et Florès, deux ensembles d’îlots non habités par l’homme, au climat sec, couverts de hautes herbes, de buissons et d’arbres résistants : l’un s’appelle Komodo, l’autre Rinca (prononcez Rincha). Plus d'info

Le Pélican à lunettes

Le Pélican à lunettes

Ce beau pélican habite les cours d’eau, les côtes et les grands plans d’eau suffisamment riches en nourriture pour supporter leurs grands rassemblements d’individus. Plus d'info