Les oiseaux et platanes de la Lagune

La Lagune

Les oiseaux et platanes de la Lagune

Activité suivante

Une lagune est un biotope d’une grande richesse, qui convient parfaitement à différentes espèces d’oiseaux aquatiques. Observez-les, sans les déranger, merci.

Les cygnes

On recense sept espèces différentes de cygnes. Très résistants en vol (ils peuvent voler très longtemps à une vitesse d’environ 50 km/h), ils sont d’une étonnante fidélité. Une fois en couple, plus rien ne saurait les séparer. Leur partenaire mort, seuls les plus jeunes s’accouplent à nouveau. Les autres observent un éternel veuvage.

Le Cygne à cou noir  :Il provient des marécages de Patagonie. Il n’a pas de longues pattes. De sorte que, quand il marche, il se dandine. Ses jeunes sont uniformément gris.

Les oies

Remarquablement équipée pour la vie aquatique, capable de franchir des milliers de kilomètres à l’état sauvage, l’oie vit le plus clair de son temps sur la terre ferme. Il en existe 15 espèces différentes. Toute blanche, l’Oie de Ross niche sur les îles rocheuses des lacs du Grand Nord Canadien. Elle est menacée par la disparition de ses zones d’hivernage, principalement en Californie.  Tout au long de la Lagune, vous découvrirez aussi d’autres espèces, comme l’Oie à tête barrée, l’Oie à tête rousse et l’Oie empereur, ou encore l’Oie naine d’Europe…

Les bernaches, canards et tadornes

La Bernache à cou roux

Elle vit dans la toundra russe, a trouvé un excellent moyen pour éloigner les prédateurs de sa couvée: nicher à proximité d’un copain influent… le faucon pèlerin! 

Les canards de surface

Ils marchent plus adroitement sur la terre ferme que leurs cousins plongeurs.

Le Canard souchet

Son bec très particulier, plutôt long et en forme de cuiller, est très pratique pour se nourrir de plantes et de petits animaux. Pour le reste, il ressemble au colvert. Le Canard souchet, présent dans tout l’hémisphère Nord, niche en terrain sec, à proximité de la rive.

Le Canard mandarin

Originaire d’Asie, (il a été importé au XVIIIe siècle), ce mignon petit canard ressemblant un peu à une porcelaine ne va jamais "voir ailleurs": sa monogamie est si réputée qu’au Japon et en Chine, il est devenu le symbole de la fidélité conjugale.

Le Canard branchu

Chassé, traqué, il a bien failli disparaître au cours des années 30. Grâce à des zones protégées, ce canard nord-américain et cubain a retrouvé des lieux où vivre tranquille. Voici trente ans, on en dénombrait déjà 1.300.000.

Les canards plongeurs

Leur élément, c’est l’eau. Ils plongent, parfois pendant une à deux minutes, pour attraper leurs proies et nichent dans la végétation, sur les berges ou des îlots.

Le Garrot à œil d’or

Tête noire, joues blanches, il est capable de plonger jusqu’à neuf mètres de profondeur!

Le Fuligule milouin

Lui, il pond de huit à dix œufs. On le rencontre de l’Europe occidentale au sud-est de la Russie.

La Nette rousse

Présent de l’ouest de l’Europe au nord-ouest de la Chine, il entame son activité de reproduction (en automne et en hiver) par une cour collective. Un groupe entoure une femelle, puis la poursuit brièvement, parfois dans les airs. Que le meilleur gagne.

Mi-canards, mi-cygnes: les dendrocygnes

Ils vivent dans les régions chaudes du globe. Question atterrissage, ils ne sont pas de grands spécialistes: il leur arrive même de culbuter. Aussi préfèrent-ils se poser sur l’eau comme sur des skis. Vous en découvrirez de deux sortes à Pairi Daiza: les Dendrocygnes à ventre noir et à lunettes. A voir en visitant Mura Mura Territory.

Quelques grands échassiers

Le flamant du Chili

Vivant dans les lacs d’altitude, habitués aux conditions extrêmes de l’Altiplano sud-américain, ces oiseaux peuvent supporter le froid des nuits glaciales et sont capables de rester les pattes figées dans les eaux gelées. Ce n’est que le matin que le soleil les libère en brisant la glace. Les températures de la journée remontent alors à plus de 30 °C. Leur plumage peut varier de couleur (passer du rose au rouge, ou du rose au blanc), celle-ci dépendant de leur régime alimentaire, et en particulier, de la carapace des minuscules crustacés dont ils se nourrissent. 

Le Pélican blanc

Comme tous les pélicans, il possède un bec en épuisette lui permettant de gober des poissons jusqu’à deux kilos! Ce bec lui sert aussi d’assiette, puisqu’il y garde la bouillie de poisson à moitié digérée, afin de l’offrir à ses petits.  Quand ils ont faim, les pélicans ne se nourrissent pas seulement de poissons mais ils attrapent aussi des oiseaux comme des pigeons ou des canards qu’ils avalent entiers! Plusieurs mâles de Pairi Daiza ont le privilège d’échapper à la traditionnelle coupe des plumes qui se fait une fois par an. Au cours des chaudes journées d’été, on peut voir ces majestueux oiseaux voler de concert avec nos cigognes blanches. C’est un spectacle magnifique. Et le soir, ils regagnent les étangs du domaine pour s’y reposer.

Le Héron cendré

Lui n’a pas été introduit: il s’est invité. Cet habile pêcheur de chez nous se nourrit de batraciens, de petits mammifères, d’oiseaux, de poissons, d’insectes et de mollusques, des nourritures qui ne manquent pas ici. Vous le reconnaîtrez à son plumage gris et à son long cou qu’il détend comme une flèche pour attraper sa proie.

La Cigogne d’Europe

On en voit un peu partout à Pairi Daiza, sur le toit de la Volière Cathédrale ou sur le toit de la Porte des Profondeurs, par exemple. Ou sur les parkings, où elles recherchent les reliefs des pique-niques des enfants en voyage scolaire… En Belgique, on compte 55 couples qui se reproduisent, dont 10 à 15 qui nichent aux alentours de Pairi Daiza. Les oiseaux adultes ont perdu leur instinct de migration mais tous les jeunes (entre 10 et 30 par an) partent pour le Sud en automne. Ce comportement génétique permet probablement d’éviter la consanguinité et la compétition avec leurs parents car les jeunes cigognes ne retournent jamais dans la région où elles ont été élevées. La nature est bien faite…

Les oiseaux et platanes de la Lagune en photos

Les activités de ce monde

Votre abonnement
pour le prix de
2 entrées !

Les oiseaux et platanes

Les oiseaux et platanes

Quand le plaisir de l’eau rejoint celui de l’air. Plus d'info

Madidi et Saïmiri

Madidi et Saïmiri

L’île des sapajous ou singes-écureuils Plus d'info

Les fougères arborescentes

Les fougères arborescentes

Au total, Mura Mura Territory à Pairi Daiza compte environ 700 fougères arborescentes, une des plus belles collections d’Europe. Plus d'info

Grand kangourou roux

Grand kangourou roux

Un boxeur qui sait nager Plus d'info

Les oiseaux de Mura Mura

Les oiseaux de Mura Mura

La grande volière à ciel ouvert de Mura Mura reconstitue le plus fidèlement possible l’habitat naturel des perruches ondulées, qui vivent en grands groupes (parfois 3.000 à 4.000 oiseaux) dans les zones arides et semi-arides d’Australie. Plus d'info

Bush australien

Bush australien

Dès l'abord, le bourdonnement grave du "didgeridoo" vous accompagne et vous transporte littéralement dans l'Outback australien. Plus d'info

Les autres animaux

Les autres animaux

Le casoar et le Wallaby Plus d'info

L'île aux gibbons

L'île aux gibbons

Le royaume des gibbons, à bâbord du Mersus Emergo. Plus d'info

Mersus Emergo

Mersus Emergo

A bord du Mersus Emergo, pour découvrir le miracle de la biodiversité Plus d'info

La Terrasse

La Terrasse

Une restauration rapide vous offrant une vue imprenable sur la lagune. Plus d'info

Les koalas

Les koalas

Carina, Coco et Zelda résident dans le monde australien du Jardin, dans un environnement de plus de 500m2 (dont plus de 350m2 en extérieur), complètement en bois et entouré de ficus et d’eucalyptus de premier choix. Plus d'info

Les diables de Tasmanie

Les diables de Tasmanie

Pairi Daiza a le plaisir d’annoncer l’arrivée en Belgique des tout premiers Diables de Tasmanie. Notre pays est, avec le Danemark, l’unique pays européen à pouvoir accueillir ces fascinants petits animaux. Plus d'info

Les Varans de Komodo

Les Varans de Komodo

A l’est de l’immense archipel indonésien, il y a un chapelet d’îles surnommé les petites îles de La Sonde dont les noms font rêver : Bali, Lombok, Sumbawa… Et là, coincés entre Sumbawa et Florès, deux ensembles d’îlots non habités par l’homme, au climat sec, couverts de hautes herbes, de buissons et d’arbres résistants : l’un s’appelle Komodo, l’autre Rinca (prononcez Rincha). Plus d'info

Le Pélican à lunettes

Le Pélican à lunettes

Ce beau pélican habite les cours d’eau, les côtes et les grands plans d’eau suffisamment riches en nourriture pour supporter leurs grands rassemblements d’individus. Plus d'info